Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2013

Gabriele Galimberti – Toy stories


photographie,gabriele galimberti,Cun,Zi-Yi,China,toy stories,photographe,photographer,fotograaf,fotografo,Фотограф,fotógrafo,المصور

Cun - Zi-Yi - China

Gavriele Galimberti nous emmène à travers le monde à la rencontre des enfants qui posent devant son objectif avec leurs jouets préférés.

photographie,gabriele galimberti,Allenah,Lajallab el nido,Philippinestoy stories,photographe,photographer,fotograaf,fotografo,Фотограф,fotógrafo,المصور

Allenah - Lajallab-el-nido - Philippines

photographie,gabriele galimberti,Ryan,SudAfrica,toy stories,photographe,photographer,fotograaf,fotografo,Фотограф,fotógrafo,المصور

Ryan - SudAfrica  

photographie,gabriele galimberti,Maudy,Sibanda,Zambia,toy stories,photographe,photographer,fotograaf,fotografo,Фотограф,fotógrafo,المصور

Maudy - Sibanda - Zambia 

Les enfants les plus riches étaient les plus possessifs. Au début il ne voulaient pas me laisser toucher leurs jouets, et j’avais besoin de plus de temps avant qu’ils me laissent jouer avec eux” dit Galimberti dans une interview accordée à Ben Machell du Times Magazine. “Dans les pays plus pauvres, c’était beaucoup plus facile. Même s’ils n’avaient que deux ou trois jouets, ils ne s’y intéressaient pas vraiment. En Afrique, les enfants préféraient aller jouer avec leur amis à l’extérieur”. 

photographie,gabriele galimberti,Talia,Arabi,Algeria,toy stories,photographe,photographer,fotograaf,fotografo,Фотограф,fotógrafo,المصور

Talia - Algerie  

photographie,gabriele galimberti,Abel,Nopaltepec,Messico,toy stories,photographe,photographer,fotograaf,fotografo,Фотограф,fotógrafo,المصور

Abel - Nopaltepec - Mexique

Les photos de Toy stories (histoires de jouets) témoignent plus des envies des parents qui ont achetés ces jouets.

photographie,gabriele galimberti,Noel,Dallas,Texas,toy stories,photographe,photographer,fotograaf,fotografo,Фотограф,fotógrafo,المصور

Noel - Dallas - Texas

17/05/2013

Leon Keer - street art en 3D

Artiste hollandais, Léon Keer réalise des peintures 3D dans la rue. Il est l’auteur de superbes trompe-l’œil utilisant la technique de l’anamorphose.

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

design Leon Keer ©  

Ainsi, il dessine des œuvres déformées au sol mais qui, vues sous un certain angle, donnent une impression de 3D très réaliste et semblent correctement proportionnées. 

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

design Leon Keer © 

 

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian


Pour voir plus d'oeuvres de Leon Keer ici

J’ai été particulièrement intriguée par lego terracota army (Sarasota 2011) qui rappelle l’armée de terre cuite de Xian que j’ai pu découvrir lors d’un voyage en Chine.

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

design Leon Keer ©  

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

 design Leon Keer © 

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

design Leon Keer © 

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

design Leon Keer ©  

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

design Leon Keer © 

Et voilà, pour découvrir le site qui l'a inspiré: le mausolée de l'empereur Qin - Xian (Chine) ou armée de terre cuite.

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

Béatrice Bazin ©   

Le mausolée de l’empereur Qin comprend d'une part le tombeau proprement dit, et d'autre part les fosses où l'on a trouvé, à partir de 1974, l'armée enterrée formée par des milliers de soldats de terre cuite. La tombe proprement dite qui est recouverte par un tumulus de 115 mètres, mais n'a pas encore été explorée.

À environ 1 500 mètres se trouvent les fosses contenant quelque huit mille statues de soldats datant de 210 av. J-C, statues qui ont quasiment toutes un visage différencié, et de chevaux en terre suite. C'est « l'armée enterrée », destinée à garder l'empereur défunt.

béatrice bazin,mausolée de l'empereur qin,chine,china,terracota army,armée de terre cuite,xian

Béatrice Bazin ©  

Pour voir plus d'oeuvres de Leon Keer ici

28/03/2013

Lumières

église,bougies,Béatrice Bazin,La Martinique,Fort de France,cathédrale Saint Louis

Cathédrale Saint Louis - Fort de France - Martinique©Béatrice Bazin 

Hong Kong,Chine,Béatrice Bazin,immeubles,nuit

Hong Kong©Béatrice Bazin

Amiens,cimetière de la Madeleine,Béatrice Bazin

Cimetière de la Madeleine - Amiens ©Béatrice Bazin 

25/03/2013

Ganesh - le dieu le plus populaire en Inde

Ganesh est un dieu familier. Il est le dieu du foyer, Celui qui apporte chance et prospérité. C'est lui que l'on vénère avant toute entreprise pour obtenir son aide. Il est le saint patron des marchands et des commerçants mais aussi de l’écriture, des activités littéraires et de l’enseignement.

Ganesh, Ganapati, Ganesha, Vinayak,Béatrice Bazin, Inde,India

©Béatrice Bazin

ganesh, Ganapati, Ganesha, Vinayak,Béatrice Bazin, Inde,India

©Béatrice Bazin

L’histoire la plus connue (version du Shiva-Pûrana) raconte que Parvatî, agacée par les assauts de son époux Shiva décida de se fabriquer un serviteur qui lui garderait sa porte. Recueillant son sang menstruel, elle donna vie à un enfant d’une beauté inégalable : Ganesh. 

ganesh, Ganapati, Ganesha, Vinayak,Béatrice Bazin, Inde,India

©Béatrice Bazin   

Lorsque Shiva voulut entrer dans la chambre conjugale, Ganesh lui en refusa l'accès. Furieux, le dieu de l'ascétisme se métamorphosa en sa forme terrible Rudra et lança les Gana contre Ganesh. Dans la lutte, ce dernier eut la tête tranchée. 

ganesh, Ganapati, Ganesha, Vinayak,Béatrice Bazin, Inde,India

©Béatrice Bazin

Parvatî était inconsolable. Pour réparer sa faute, Shiva redonna vie à Ganesh en lui donnant la tête du premier être vivant qu’il rencontra : un éléphant ; et il le reconnu comme son fils. Ainsi, Ganesh devint Ganapati, le maître des Gana.

ganesh,Hampy,Ganapati, Ganesha, Vinayak,Béatrice Bazin, Inde,India

©Béatrice Bazin 

ganesh,Chettinad,Ganapati, Ganesha, Vinayak,Béatrice Bazin, Inde,India

©Béatrice Bazin

Ganesh, Ganapati, Ganesha, Vinayak,Béatrice Bazin, Inde,India

©Béatrice Bazin 

ganesh,Hoysaleswara,Ganapati,Ganesha,Vinayak,Béatrice Bazin,Inde,India

©Béatrice Bazin 

Ganesh, Ganapati, Ganesha, Vinayak,Béatrice Bazin, Inde,India

©Béatrice Bazin

23/03/2013

Sarah Caron - Fashionistas

Dans son exposition Fashionistas, Sarah Caron montre une réalité que ne reflètent pas toujours les medias du monde occidental. Sarah Caron s’est rendue dans ces territoires qui ne sont pas encore classés en voie de développement pour y faire des reportages sur des événements politiques, des conflits religieux, tribaux et même fratricides.

Elle nous dévoile que la société civile, du Pakistan, de Birmanie et de Cuba vit aussi la vraie vie, ou plutôt la vie de tout être humain, les désirs les plus élémentaires…

sarah caron,Fashionistas,hotel lutécia,Pakistant

©Sarah Carton  

…la capacité de rêver de la mode (Pakistan) 

sarah caron,Fashionistas,hotel lutécia,

©Sarah Carton   

…de choisir le couple hétéro ou homo que l’on souhaite dans sa vie (Cuba)

sarah caron,Fashionistas,hotel lutécia,

©Sarah Carton   

…d’imiter le monde occidental, du moins sa façon de s’habiller et de danser sur ses mêmes musiques (Birmanie).

Une rencontre avec Sarah Caron dans actuphoto.com

Son actualité : Exposition Fashionistas du 1 Mars 2013 au 30 Mars 2013 – Hôtel Lutétia, 45 boulevard Raspail,  75006 Paris

16/03/2013

Homai Vyarawalla première femme photojournaliste en Inde

 

Homai Vyarawalla, photographe, Inde, India,


Homai Vyarawalla aurait eu 100 ans cette année.

Homai Vyarawalla est la première photojournaliste indienne, auteure de clichés célèbres de Gandhi et de Nehru et de tous les événements qui ont marqués l’indépendance de l’Inde.

 

Homai Vyarawalla, photographe, Inde, India,

 ©Homai Vyarawalla

En 1938, elle démarre sa carrière photographique en tranvaillant pour Bombay Chronicle, avant d’être engagée comme reporter de guerre pour le magazine The Illustrated Weekly of India. 

homai Vyarawalla, photographe, Inde, India,

  arrivée du Dalaï Lama en Inde ©Homai Vyarawalla 

En 1942, elle s’installe à Delhi et ne cessera alors de suivre la vie politique de l’Inde d’abord britannique puis indépendante jusque dans les années 70.

homai Vyarawalla, photographe, Inde, India,

Jawaharlal Nehru  ©Homai Vyarawalla

Homai Vyarawalla, photographe, Inde, India,

 ©Homai Vyarawalla

 

 

Elle a photographié presque tous les visiteurs prestigieux en Inde.

Homai Vyarawalla, photographe, Inde, India, 

Indira Gandhi et Jackie Kennedy  ©Homai Vyarawalla

Homai Vyarawalla, photographe, Inde, India, 

Jawaharlal Nehru  ©Homai Vyarawalla

Elle s’est éteinte à Boroda (état du Gujarat) le 15 janvier 2012 à l’âge de 99 ans. 

Homai Vyarawalla, photographe, Inde, India,

 ©Homai Vyarawalla

14/03/2013

Nek Chand Saini batisseur du Rock Garden à la manière du facteur cheval

 

A Chandigarh, depuis plus de cinquante ans, Nek Chand récupère les déchets sur les chantiers de construction. Résultat, il a créé le Rock Garden, plus grand jardin du monde d'œuvres recyclées, avec 1400 objets répartis sur 12 hectares.

 

Candigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,

Nek Chand Saini est un artiste indien auto-didacte né en 1924 à Berian Kalan, village situé à 90 km au Nord de Lahore (actuel Pakistan). En 1947, lors de la partition de l’Inde, il doit fuir son village pour l'Inde, comme dix autres millions de réfugiés. Il part  participer à la construction de la nouvelle capitale du Pendjab, Chandigarh. La conception de cette ville nouvelle est confiée à Le Corbusier. Nek Chand Saini est alors  Inspecteur des routes. Il apprend dans ce métier de nombreuses techniques de construction ainsi que la direction d’équipes d’hommes qui lui serviront à édifier le Rock Garden. Un portrait de Nek Chand Saini.

 Candigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,

 © Raw Vision Magazine

chandigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,  © Iain Jackson

chandigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,Iain Jackson

© Iain Jackson

chandigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,

Neck Chand débute ses constructions en toute clandestinité fin des années 50, sur un terrain occupé illégalement. Le projet de Rock Garden est découvert par les autorités en 1975 alors qu’une construction doit être édifiée sur l’emplacement. La municipalité reconnut et pris en charge Rock Garden et l’inauguration au public eut lieu en 1975.

chandigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,

© Raw Vision Magazine  

chandigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,

© Raw Vision Magazine 

chandigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,

©Raw Vision Magazine

Pour en savoir plus sur le Rock Garden ici

chandigarh, Neck Chand Sani, Inde, India,