Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2013

Li Xinzhao - lauréate bourse du talent 2012

Li Xinzhao est née en 1980 à Zhengzhou, en Chine. Elle a étudié la photographie à l’University of the Arts de Londres, et à l’International Center of Photography de New York, et commence sa carrière en 2007. Li Xinzhao a réalisé de nombreux projets photographiques aux Etats Unis, en Europe et en Asie. Elle est lauréate 2012 de la bourse du talent.

Li Xinzhao, bourse du talent 2012,Lille,chine, china,Femme photographe, Woman photographer, Frau Fotograf, Mujer fotógrafo, donna fotografo, Фотограф женщины, 女性カメラマン

Li Xinzhao se rend régulièrement en Taxkorgan, à la rencontre des Tadjiks nomades habitant ces régions isolées et austères, et des familles.

li Xinzhao, bourse du talent 2012,Lille,chine, china,Femme photographe, Woman photographer, Frau Fotograf, Mujer fotógrafo, donna fotografo, Фотограф женщины, 女性カメラマン

 ©Li Xinzhao

li Xinzhao, bourse du talent 2012,Lille,chine, china,Femme photographe, Woman photographer, Frau Fotograf, Mujer fotógrafo, donna fotografo, Фотограф женщины, 女性カメラマン

©Li Xinzhao

Situé sur le plateau du Pamir dans la région autonome du Xinjiang en Chine à l’extrémité sud ouest du pays, Taxkorgan a longtemps fait partie des destinations les plus importantes de la Route de la soie. Bordée par l’Afghanistan, le Pakistan et le Tadjikistan, cette région montagneuse compte environ 41 000 Tadjiks, qui vivent en harmonie, partagent les mêmes valeurs et idéaux, et que l’on retrouve également au Tadjikistan et en Iran, au nord est de l’Afghanistan, et à l’est de l’Ouzbékistan.


li Xinzhao, bourse du talent 2012,Lille,chine, china,Femme photographe, Woman photographer, Frau Fotograf, Mujer fotógrafo, donna fotografo, Фотограф женщины, 女性カメラマン

©Li Xinzhao 

li Xinzhao, bourse du talent 2012,Lille,chine, china,Femme photographe, Woman photographer, Frau Fotograf, Mujer fotógrafo, donna fotografo, Фотограф женщины, 女性カメラマン

©Li Xinzhao 

li Xinzhao, bourse du talent 2012,Lille,chine, china,Femme photographe, Woman photographer, Frau Fotograf, Mujer fotógrafo, donna fotografo, Фотограф женщины, 女性カメラマン

©Li Xinzhao

Son actualité : Exposition du 26 mars au 27 avril 2013 - Maison de la Photographie

18, rue Frémy - 59000 Lille - Tél. 03 20 05 29 29

23/03/2013

Sarah Caron - Fashionistas

Dans son exposition Fashionistas, Sarah Caron montre une réalité que ne reflètent pas toujours les medias du monde occidental. Sarah Caron s’est rendue dans ces territoires qui ne sont pas encore classés en voie de développement pour y faire des reportages sur des événements politiques, des conflits religieux, tribaux et même fratricides.

Elle nous dévoile que la société civile, du Pakistan, de Birmanie et de Cuba vit aussi la vraie vie, ou plutôt la vie de tout être humain, les désirs les plus élémentaires…

sarah caron,Fashionistas,hotel lutécia,Pakistant

©Sarah Carton  

…la capacité de rêver de la mode (Pakistan) 

sarah caron,Fashionistas,hotel lutécia,

©Sarah Carton   

…de choisir le couple hétéro ou homo que l’on souhaite dans sa vie (Cuba)

sarah caron,Fashionistas,hotel lutécia,

©Sarah Carton   

…d’imiter le monde occidental, du moins sa façon de s’habiller et de danser sur ses mêmes musiques (Birmanie).

Une rencontre avec Sarah Caron dans actuphoto.com

Son actualité : Exposition Fashionistas du 1 Mars 2013 au 30 Mars 2013 – Hôtel Lutétia, 45 boulevard Raspail,  75006 Paris

21/03/2013

Pushpamala N. – photographe indienne

pushpamala n.,inde,india,femme photographe,woman photographer,frau fotograf,mujer fotógrafo,donna fotografo,Фотограф женщины,女性カメラマン



Artiste indienne, photographe et cinéaste, Pushpamala N. se met en scène sous diverses identités, soit pour illustrer les rôles sociaux de la femme en Inde, soit pour revisiter la dramaturgie historique et religieuse propre à la culture indienne.


 

pushpamala n.,Native Women of South India : Manners and Customs (2000-2004),inde,india,femme photographe,woman photographer,frau fotograf,mujer fotógrafo,donna fotografo,Фотограф женщины,女性カメラマン 

Native Women of South India : Manners and Customs (2000-2004)©Pushpamala N.  

pushpamala n.,inde,india,femme photographe,woman photographer,frau fotograf,mujer fotógrafo,donna fotografo,Фотограф женщины,女性カメラマン

©Pushpamala N.  

Pushpamala N. a bénéficié d'une résidence à Paris qui lui a permis de travailler avec le Studio Harcourt, pour créer des œuvres inspirées d'Ingres ou de Delacroix et qui a été présenté lors de l’exposition Paris, Delhi, Bombay à Beaubourg en 2012. 

pushpamala n.,beaubourg,harcourt,inde,india,femme photographe,woman photographer,frau fotograf,mujer fotógrafo,donna fotografo,Фотограф женщины,女性カメラマン

©Pushpamala N.  

« Les trois photos exposées sont liées à la culture française : dans l'une, elle est la Comtesse de Castiglione, la femme la plus convoitée de son époque, dans l'autre, d'après Ingres, elle est l'esclave qui coiffe la maîtresse, dans la troisième elle est l'allégorie de la liberté de Delacroix. Ce tryptique avec ses figures féminines stéréotypées fait un commentaire subversif sur la condition des femmes. »

pushpamala n.,The Passion (Abduction),inde,india,femme photographe,woman photographer,frau fotograf,mujer fotógrafo,donna fotografo,Фотограф женщины,女性カメラマン

The Passion (Abduction) ©Pushpamala N.  

pushpamala n.,The Passion (Abduction),inde,india,femme photographe,woman photographer,frau fotograf,mujer fotógrafo,donna fotografo,Фотограф женщины,女性カメラマン

The Passion (Abduction) ©Pushpamala N. 

 "Je me réfère aux peintures d’histoire de Ravi Varma qui datent de la fin du XIXe siècle, mais aussi à L’Enlèvement des Sabines de Poussin, au Cauchemar de Füssli comme aux premiers films ethnographiques et aux films d’animation ou encore au cinéma du premier réalisateur indien Dadasaheb Phalke. J’utilise un éclairage expressionniste pour rendre compte du caractère psychologique du drame qui se joue. Ainsi la vidéo qui présente la princesse Sita chassée par le démon Ravana est comme le fragment d’un rêve ou d’un cauchemar à répétition." 

pushpamala n.,The Passion (Abduction),inde,india,femme photographe,woman photographer,frau fotograf,mujer fotógrafo,donna fotografo,Фотограф женщины,女性カメラマン

The Passion (Abduction) ©Pushpamala N.  

Son actualité :

Exposition personnelle Avega - The Passion (Abduction) du 1er mars au 20 avril 2013 à la Galerie Zürcher Paris 

pushpamala n.,The Passion (Abduction),inde,india,femme photographe,woman photographer,frau fotograf,mujer fotógrafo,donna fotografo,Фотограф женщины,女性カメラマン

The Passion (Abduction) ©Pushpamala N.  

Exposition « Histoires parallèles : Pays mêlés » Chapelle des Jésuites, Nîmes du 7 mars au 28 avril.

07/03/2013

Odile Debloos - exposition sur la fonderie Delaîttre

Odile Debloos expose à Abbeville son travail réalisé sur la Fonderie familiale Delaîttre à Friville – Escarbotin (80). Par des détails et les portraits des derniers ouvriers de l’usine, elle nous replonge dans ce lieu de production et rend ainsi hommage au travail de tous, ouvriers et patrons, qui se sont illustrés dans cette usine.

C’est avec une grande sensibilité qu’elle nous invite à découvrir cet univers.

Odile Debloos, fonderie Delaitre, Friville Escarbotin, Abbeville 

« Mettre en lumière des gestes professionnels, suggérer des ambiances et relations de travail, montrer la transformation de la matière, mettre en valeur les espaces de travail sont mes principales préoccupations. » Odile DEBLOOSPHOTOGRAPHE - Janvier 2013

Odile Debloos, fonderie Delaitre, Friville Escarbotin, Abbeville

Odile Debloos, fonderie Delaitre, Friville Escarbotin, Abbeville

Exposition du du 15 Mars au 4 Avril

Office de Tourisme de l'Abbevillois - 1 Place de l'Amiral Courbet, 80100 Abbeville 

05/03/2013

Shadi Ghadirian - une photographe iranienne féministe

Shadi Ghadirian est une photographe iranienne qui questionne la place de la femme dans notre société. Elle explore les limites des libertés de la femme et de l’image de la femme objet.

Shadi Ghadirian,photographe,iranienne, féministe

Like EveryDay 2000 ©Shadi Gadirian

Dans sa série Like EveryDay elle superpose aux visages de femmes en tchador des ustensiles ménagers : un balai, un fer à repasser, une casserole... Elle réinterroge ainsi l’image de la femme objet.

shadi Ghadirian,photographe,iranienne, féministe,Quajar

Like EveryDay 2000 ©Shadi Gadirian

Shadi Ghadirian,photographe,iranienne, féministe,Quajar

Like EveryDay 2000 ©Shadi Gadirian

shadi Ghadirian,photographe,iranienne, féministe,Quajar

Like EveryDay 2000 ©Shadi Gadirian

 

Dans la série Ghajar, elle s’en prend spécifiquement à sa société iranienne régie par les lois islamiques datant du VIIe siècle. S’inspirant des portraits photographiques qui se réalisaient au XIXe siècle en Iran sous l’époque Ghajar, Shadi Ghadirian fait poser ses femmes voilés avec un objet contemporain : poste de radio, aspirateur, vélo… objets de son quotidien qui étaient interdits par les autorités iraniennes à l’époque des prises de vue (1998-1999).

 

shadi Ghadirian,photographe,iranienne, féministe,Quajar

Qajar ©Shadi Gadirian

shadi Ghadirian,photographe,iranienne, féministe,Quajar

Qajar ©Shadi Gadirian

Son actualité en France : Exposition à Ploumagoar (Côtes d’Armor) àl'espace Ploum'expo, du 9 au 22 mars 2013, àl’initiative des communes de Grâces, Pabu et Ploumagoar qui organisent d'un temps fort, autour de la Journée internationale de la femme.

Shadi Ghadirian,photographe,iranienne, féministe,Quajar

Qajar ©Shadi Gadirian 

Un très bon article sur Shadi Ghadirian ici

Shadi Ghadirian, Qajar, photographe iranienne

Qajar ©Shadi Gadirian 

 

Wajda,Haifaa Al-Mansour, film



Les photographies de Shadi Ghadirian font écho au film Wadja de Haifaa Al-Mansour, la première femme réalisatrice en Arabie Saoudite.

Wadja met en scène une petite fille de douze ans qui rêve que d’une chose : s’acheter un vélo pour aller à l’école dans un Pays, l’Arabie Saoudite, où les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles.

03/03/2013

Accumulation : les Balais

Quand on voyage, il y a toujours un moment où l’on repère un objet incongru, une manière de faire différente. Et puis on se prend au jeu, de la traque photographique (largement facilité depuis le numérique). Et alors c’est là que cela devient intéressant, dans l’accumulation, la collection. 

Les balais en Chine ont provoqués chez moi de nombreux déclanchements.

Chine, Béatrice Bazin, balais, 2005

©Béatrice Bazin  

chine, Béatrice Bazin, balais, 2005

©Béatrice Bazin  

Chine, Béatrice Bazin, balais, 2005

©Béatrice Bazin  

chine, Béatrice Bazin, balais, 2005

©Béatrice Bazin  

chine, Béatrice Bazin, balais, 2005

©Béatrice Bazin 

 La suite dans l’album

 

Et voilà l’utilisation du balai dans deux œuvres de Annette Messager : au détour d’un mur on fait face à une version revue et corrigée de Blanche Neige et ses Sept Nains : une mariée résumée par un voile blanc vaporeux sur un balai se trouve sur le mur opposé à sept balais surmontés par des masques noirs et grotesques, magie de la scénographie

Annette messager, les 7 nains, balais

Annette Messager, Les 7 balais, 2011. 7 balais, 7 masques. 114 x 197 x 65 cm. Courtesy de l’artiste et Marian Goodman Gallery, Paris/New-York. Coll. de l'artiste ©photo : Marc Domage © ADAGP Paris 2012

annette messager, les 7 nains, balais

Annette Messager, Just married, 2011. Balai, tulle blanc, 190 x 110 x 34 cm.
Courtesy de l’artiste et Marian Goodman Gallery, Paris/New-York. Coll. de
l'artiste ©photo : Marc Domage © ADAGP Paris 2012

 

Pour le festival des jardins de Chaumont sur Loire 2012, Michel Blazy a réalisé une composition autour du balai. Il a dégoté le dernier fabriquant français de balais de sorgho, désormais retraité. Sa dernière livraison fut celle de ces balais volontairement inachevés, dont les graines de sorgho sauront prendre racine. Plantés dans le sol, des centaines de balais semblent prendre racine. Sur leur tête de paille, les graines de sorgho germent, se développent et dialoguent avec de gigantesques fleurs artificielles et moussues, poussant dans un bassin ombragé à deux pas.

 

chaumont sur loire, Michel Plazy, Béatrice bazin, festival jardins,balais

 ©Béatrice Bazin

chaumont sur loire, Michel Plazy, Béatrice bazin, festival jardins,balais

 ©Béatrice Bazin

28/02/2013

Arnold Obermatt - un photographe policier à découvrir à Clermont (Oise)

Etonnantes photographies de ce policier suisse dont l’œuvre fut découverte alors qu’il atteignait l’âge de la retraite.

arnold Odermatt, Diaphane, Clermont de l'Oise, exposition

 


A 10 ans, il gagne un appareil photographique. Ensuite, il ne se sépare pas de son Rolleiflex.et photographie tout son environnement. Début des années 1950, il entre dans la police et réalise de nombreux clichés notamment des accidents de voiture mais également de policiers dans toutes sortes d’activité.

 

 

C’est grâce à son fils, Urs Odermatt, que son œuvre a reçu une consécration début des années 2000.

  

L’association Diaphane propose de revenir sur la « légende Odermatt » à travers une sélection mêlant des photographies de la vie personnelle et professionnelle du policier.

Exposition Arnold Obermatt à voir du 16 mars au 21 avril 2013 à l’Espace Séraphine Louis - Clermont de l’Oise

Arnold Odermatt, Diaphane, Clermont de l'Oise, exposition

arnold Odermatt, Diaphane, Clermont de l'Oise, exposition

arnold Odermatt, Diaphane, Clermont de l'Oise, exposition

arnold obermatt,diaphane,exposition photographique,clermont de l'oise,policier,photographe